Skip to content

Organisation de l’espace et habitudes de lecture

Ces recherches portent principalement sur les différences interculturelles des stratégies et performances cognitives.  Nous étudions le rôle respectif des aspects culturels (langage, bilinguisme, la direction de lecture, assimilation, l’éducation…) sur les stratégies utilisées pendant des tâches neuropsychologiques ou cognitives.

Un grand nombre de recherches lient de manière indissociable les concepts de langue, culture et connaissance. Notre développement cognitif serait donc par essence, biologique, environnemental, et social. La langue à laquelle nous sommes exposés, l’éducation reçue, les structures sociales et familiales dans lesquelles nous sommes éduqués, le contexte historique, politique et technologique qui est le notre, les exigences écologiques auxquelles nous devons nous adapter ainsi que nos croyances et les valeurs que nous défendons influencent tous le développement cognitif, culturel et biologique. Ainsi, nous hériterions génétiquement d’un modèle cognitif qualitativement différent de celui d’autres cultures et sociétés.

Nous menons depuis plusieurs années des recherches qui visent à élaborer un modèle dynamique d’organisation cérébrale où les habiletés cognitives et les facteurs culturels interagissent avec des facteurs liés à la spécialisation hémisphérique. Ce projet, vise à poursuivre l’étude des asymétries dans le domaine de la cognition visuo-spatiale et attentionnelle chez des sujets normaux droitiers avec des habitudes de lecture opposées, bilingues, ou illettrés. Ce projet de recherche est construit autour de trois questions auxquelles nous tenterons de répondre :(1) L’illettrisme, le bilinguisme et les habitudes de lecture influencent-ils les performances au cours de tâches perceptives ? (2) quel est l’effet de l’illettrisme, du bilinguisme et des habitudes de lecture sur l’organisation de l’espace ? (3) l’illettrisme, le bilinguisme et les habitudes de lecture peuvent-ils également influencer l’orientation de l’attention dans l’espace ?

Ce projet consiste à tester les performances de sujets de lecteurs lisant de gauche à droite (français), de lecteurs lisant de droite à gauche (marocains et israéliens), de lecteurs bilingues (avec les 2 directions de lecture) et de sujets illettrés au cours de tâches visuelles non verbales et uniquement perceptives telles que la préférence esthétique pour des stimuli visuels directionnels ou latéralisés, le pointage droit devant, et la bissection visuo-motrice . Ce projet consiste aussi à tester ces sujets au cours de taches visuospatiales en support verbal, symbolique ou numérique : telles que la représentation spatiale des phrases d’action, la bissection de ligne et le calcul mental des nombres, et la représentation mentale du temps.

Articles:

  • Kazandjian, S., Gaash, E., Love, I. Y., Zivotofsky, A. Z., & Chokron, S. (2011). Spatial representation of action phrases among bidirectional readers: The effect of language environment and sentence complexity. Social Psychology, 42(3), 249-258. doi:10.1027/1864-9335/a000069
  • De Agostini, M., Kazandjian, S., Cavezian, C., Lellouch, J., & Chokron, S. (2010). Visual aesthetic preference: Effects of handedness, sex, and age-related reading/writing directional scanning experience. Writing Systems Research, 2, 77-85.
  • Kazandjian, S., Cavezian, C, Zivotofsky, A. Z., & Chokron, S. (2010). Bisections in Two Languages: When Number Processing, Spatial Representation, and Habitual Reading Direction Interact. Neuropsychologia, 48(14):4031-7.
  • Kazandjian, S., Dupierrix, E., Gaash, E., Love, I. Y., De Agostini, M., Zivotofsky, A. Z., & Chokron, S. (2009). Egocentric reference in bidirectional readers as measured by the straight-ahead pointing task. Brain Research, 1247, 133-141.
  • Kazandjian, S. & Chokron, S. (2008). Paying attention to reading direction. Nature Reviews Neuroscience, 12, 965.

Voir nos autres thèmes de recherche